Les Partenaires

IRSTEA

Pour mieux affirmer ses valeurs, le Cemagref devient Irstea.

Irstea (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) est un organisme public de recherche qui, depuis plus de 30 ans, travaille sur les enjeux majeurs d’une agriculture responsable et de l’aménagement durable des territoires, la gestion de l’eau et les risques associés, sécheresse, crues, inondations, l’étude des écosystèmes complexes et de la biodiversité dans leurs interrelations avec les activités humaines. Cet établissement emploie 1650 personnes réparties sur 9 centres en France.

Les équipes du centre de Lyon impliquées dans l’action ZRV :

  • L’équipe EPURE (Traitement des eaux résiduaires) pour les projets ROSEEV, BIOTRYTIS, Marguerittes
  • Le laboratoire de chimie des milieux aquatiques (LAMA) pour les projets ROSEEV, BIOTRYTIS, Marguerittes
  • Le laboratoire d’écotoxicologie pour le projet Marguerittes

Les équipes du centre de Bordeaux impliquées :

  • L’équipe EPURE (Traitement des eaux résiduaires) pour le projet BIOTRYTIS
  • L’équipe CARMA (Contaminants Anthropiques et Réponses des Milieux Aquatiques) pour le projet Marguerittes

Les équipes du centre de Rennes impliquées:

  • L’équipe SAFIR (Stratégie d’Amélioration des Filières et de Réduction des Impacts) pour le projet Marguerittes

L’équipe du centre d’Antony impliquée :

  • L’équipe MP2 (Mesures Physiques pour les Milieux Poreux) pour le projet BIOTRYTIS

IRSTEA_LOGO-32Ko

 

AFB

Créée le 1er janvier 2017, l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) regroupe l’Agence des aires marines protégées, l’Atelier technique des espaces naturels, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques et Parcs nationaux de France.

L’AFB est un établissement public du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Elle exerce des missions d’appui à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins. Elle vient en appui aux acteurs publics mais travaille également en partenariat étroit avec les acteurs socio-économiques. Elle a aussi vocation à aller à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens en faveur de la biodiversité.

Les partenaires scientifiques

BIOFORSK

Bioforsk est l’Institut norvégien pour la recherche en agriculture et en environnement. Cet institut national est spécialisé dans les domaines de l’agriculture, de la production alimentaire, de la protection environnementale et de la gestion des ressources naturelles. Dans le cadre du projet ROSEEV, des contacts ont été établis avec la division « sol et environnement ». Leurs connaissances des lysimètres est particulièrement utile.

bioforsk_logo_frg

EPOC – LPTC Université Bordeaux 1

Le laboratoire de Physico et Toxico-Chimie de l’environnement (LPTC) possède une longue expérience dans le domaine de l’étude des contaminants organiques de l’environnement. Le laboratoire a aussi plusieurs années d’expérience dans le domaine de l’étude des cycles biogéochimiques des contaminants organiques et dans celui de l’étude de leur impact toxicologique environnemental. Son activité de recherche est focalisée d’une part sur des développements méthodologiques pour l’analyse des polluants chimiques dans l’environnement. D’autre part, le LPTC étudie les phénomènes biotiques (bioaccumulation, activation métabolique, biodégradation) et abiotiques (photo-oxydation, sédimentation, oxydation thermique et chimique…) qui conditionnent la présence des contaminants dans l’environnement. Il étudie aussi les mécanismes qui conditionnent la toxicité des contaminants et a développé de nombreux travaux de recherche dans le domaine des biomarqueurs d’exposition et d’effets.

epoc lptc

Laboratoire de Biogenèse Membranaire

Le Laboratoire de Biogenèse Membranaire (ou LBM), UMR 5200,  associé avec le CNRS et l’Université de Bordeaux, a été créé en 1994. Le LBM est un des neuf laboratoires de la Fédération de Recherche « Biologie Intégrative et Ecologie ». Le LBM conduit des recherches sur le métabolisme et les fonctions physiologiques des lipides membranaires ou non chez les végétaux et les levures. Le LBM est organisé en 2 équipes de recherche qui collaborent étroitement. Le LBM comprend également une Plateforme de Lipidomique, composante de la plateforme « Métabolome » du Centre de Génomique Fonctionnelle de Bordeaux, et une cellule de transfert de Technologie appelée LEB (pour Lipides  Environnement et Biotechnologie) Aquitaine Transfert est adossée à ce laboratoire.

LOGO-LABO-BIOGENESE-NB

Les collectivités

Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole, anciennement Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB), est une métropole française située dans le département de la Gironde.

Dans le cadre d’un partenariat de recherche avec Irstea et l’université de Bordeaux, Bordeaux Métropole s’est engagé à construire un site expérimental sur le site de Clos-de-Hilde dans le but de tester les possibilités de traitement de substances médicamenteuses ou des substances prioritaires (visées par la Directive Cadre sur l’eau) contenus dans les rejets. L’objectif principal est d’étudier les performances de traitement de différents types de ZRV.

Bordeaux_Metropole_logo_positif_horizontal_CMJN_01

Mionnay

Mionnay est une commune française située dans le département de l’Ain (01) en région Rhône Alpes. Dans le cadre du projet ROSEEV, les lysimètres installés seront alimentés par des eaux usées traitées rejetées par la station d’épuration de Mionnay.

Mionnay

Nîmes Métropole

La communauté d’agglomération Nîmes Métropole est une structure intercommunale française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Elle regroupe la commune de Nîmes et les communes environnantes.

Nîmes Métropole assure la maitrise d’ouvrage de plusieurs stations de traitement des eaux usées dont certaines sont en cours de transformation (agrandissement, amélioration des performances, réhabilitation…). Située sur un territoire sensible à l’eutrophisation,  Nîmes Métropole est fréquemment sollicité pour installer des ZRV. Il souhaite mettre à disposition d’Irstea, à des fins de recherche la ZRV située en sortie de la station d’épuration de la ville de Marguerittes. Les conclusions du projet seront appliquées aux ZRV futures.

nimes_metropole

Les Agences de l’eau

L’Agence de l’Eau Adour-Garonne

Créée par la loi sur l’eau de 1964, l’Agence de l’Eau Adour Garonne est un établissement public de l’Etat, sous la tutelle du Ministère en charge du développement durable. Elle a pour missions de contribuer à améliorer la gestion de l’eau, de lutter contre sa pollution et de protéger les milieux aquatiques. Le territoire de compétence de l’agence s’étend sur l’ensemble du bassin hydrographique Adour-Garonne. Il couvre les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, une partie de l’Auvergne, du Languedoc-Roussillon du Limousin et de la région Poitou-Charentes.

 

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (RMC)

Créée par la loi sur l’eau de 1964, l’Agence de l’eau RMC est un établissement public de l’Etat, sous la tutelle du Ministère en charge du développement durable. Elle a pour missions de contribuer à améliorer la gestion de l’eau, de lutter contre sa pollution et de protéger les milieux aquatiques. Le territoire de compétence de l’agence s’étend d’une part sur l’ensemble du bassin versant français de la Méditerranée, appelé bassin Rhône-Méditerranée et d’autre part, sur le territoire Corse.

 

L’atelier ZRV d’EPNAC

Le groupe de travail national EPNAC réunit des professionnels de différents organismes publics de l’assainissement en France autour des questions de l’épuration des eaux usées en milieu rural. La complémentarité des compétences des acteurs du groupe permet d’aborder globalement le domaine de l’assainissement sous ses aspects techniques, scientifiques, réglementaires et économiques.
Le site Internet http://epnac.irstea.fr offre une diffusion libre d’une sélection de documents de référence, ainsi que des résultats des groupes de travail comme celui spécifique aux ZRV. Cet atelier ZRV est impliqué dans la sous-action 4 portant sur la synthèse et la valorisation de résultats obtenus à l’échelle du territoire.

Laisser un commentaire